Article: Chamois Du Cantal

Chamois d'Auvergne - Copyright Yann Tregaro©

Chamois dans les Monts du Cantal – Photo Yann Tregaro©

.
Répartition de l’espèce :

……………Le chamois est connu pour peupler les Alpes ainsi que les Pyrénées (sous-espèce nommée « isard »). Ce que l’on sait moins c’est que le chamois est également largement présent à l’état sauvage dans les Monts du Cantal.

……………Les chamois ont naturellement disparu du Massif Central il y a plus ou moins 10 000 ans, à la fin d’une période glaciaire. Ils ont profité des nouveaux territoires d’altitude rendus disponibles par la fonte des glaciers et se sont installés dans nos deux plus hautes chaînes de montagnes (Alpes et Pyrénées).

Carte des zones occupées par les chamois dans le Cantal et le Puy de Dôme - Observations en randonnée accompagnées

Répartition des colonies de chamois dans le Massif Central (D’après ONCFS 2005)

……………En 1978, le chamois des Alpes a été réintroduit dans le Cantal, lorsque 45 animaux ont été lâchés dans le Massif du Puy-Mary.
……………Les animaux se sont particulièrement bien adaptés à cet environnement, comme le montre un recensement de 2005 (voir carte ci-dessous) qui comptabilisait 780 chamois dans le Cantal, ainsi que des colonies formées spontanément à partir de ce noyau dans le Massif du Sancy (Puy-de-Dôme ; environ 150 individus), dans les Gorges de la Rhue et de l’Alagnon et dans la vallée du Brezon (Cantal ; quelques dizaines d’individus).

Reconnaissance de l’espèce :
……………Les chamois font partie de l’ordre des ongulés (comme les cerfs), de la famille des bovidés (comme les vaches) et du genre des « rupicaprinés » (littéralement « chèvres des rochers »).

Jeune Bouc? Randonnée thématique "faune" dans le Cantal

Jeune chamois (3-4 ans)

……………Les chamois mâles (les boucs) et femelles (les chèvres) sont dotés de cornes brunes/noires en forme de crochets. Ils ont la tête blanche avec une bande sombre courant du bout du museau à la base de l’oreille. On les reconnaît également à la bande de poils bruns le long de l’échine (dos).

Observations en nature :
Au printemps et en été :
Voici quelques observations que nous sommes susceptibles de réaliser au cours de nos randonnées estivales d’observation dans les Monts du Cantal :
…………• Entre le 15 mai et le 15 juin, les chèvres s’isolent pour mettre-bas un chevreau, ……………avant de se regrouper en hardes de femelles pour allaiter et élever les jeunes.

Observation animalière aux jumelles lors de randonnées pédestres accompagnées dans les Monts du Cantal

Chevreau (chamois dans sa première année)

…………• Au cours de l’été on peut observer les jeunes de l’année (les chevreaux) qui ont ……………des cornes naissantes à peine visibles, et qui accompagnent leurs mères (voir ……………photo ci-dessus).
………..• A la même période et dans les mêmes hardes, on peut observer les jeunes femelles ……………de l’année précédentes (appelées les éterles) dont les cornes bien visibles restent ……………plus petites que les oreilles (voir schéma ci-dessous).
Document ONCFS - Estimation de l'âge des jeunes chamois par observation au cours de randonnées pédestres…………• Les jeunes mâles dans leur 2ème année (appelés les éterlous) se regroupent avec ……………des boucs plus âgés pour créer de petites hardes. Ils demeurent rarement auprès ……………des hardes de femelles à cet âge.
…………• Les chamois arborent leur pelage d’été, gris-beige, jusqu’à la mue d’automne en ……………septembre, où pousseront trois épaisses couches de poils donnant un pelage ……………d’hiver brun foncé (voir photos ci-dessous).

………………………….Pelage d’été……………………………………………………………………….Pelage d’hiver
Observation de chamois en hiver - Laurent BESNARD, Randonnées accompagnées dans le CantalObservation de chamois en été en randonnée pédestre dans le Cantal - Laurent BESNARD, AMM

………… Le chuintement est le sifflement d’alerte du chamois produit par un dégagement
…………………..d’air à travers les narines : Écouter le chuintement du chamois.

En automne et en hiver :Rituels de comportement chez le chamois - Observations en nature en randonnée accompagnée dans le Cantal

………….. La gestation dure environ 5 mois et demi, et la mise bas intervient entre le 15 ……………..mai.et le 15 juin. A cette occasion la chèvre rejette (parfois de façon agressive) ……………..son petit de l’année précédente pour se consacrer au chevreau qui vient de ……………..naître.

Cette présentation succincte de la vie sauvage des chamois vous aura peut-être donné envie d’en apprendre davantage… Vous aurez sans doute envie de voir par vous-même, en nature, les comportements quotidiens de ces ongulés de montagne…

Je vous propose donc de venir randonner avec moi pour observer ces animaux à la longue vue!

Estimation de l’âge des jeunes chamois lar la taille de leurs cornes – Randonnées accompagnées dans le Cantal – Laurent BESNARD